La chanson : de l’écriture à la scène

Réconcilier les jeunes avec l’écriture grâce à la chanson, c’est le défi lancé par l’association de lutte contre l’illettrisme Savoirs pour réussir Paris avec le soutien de la Fondation Foujita.

 

Pendant 3 mois, le duo de chanteurs Les Frérots (auteur et metteur en scène) ont accompagné avec bienveillance une dizaine de jeunes dans cette grande aventure. Au programme : écriture des textes, jeux de scène, travail vocal …

Après de nombreux efforts, le projet « La chanson : de l’écriture à la scène » s’est achevé lors d’une magnifique et très émouvante représentation en public, le vendredi 10 avril à l’auditorium de la Médiathèque Marguerite Duras à Paris, durant laquelle les jeunes ont chanté leurs œuvres mettant ainsi en valeur tous leurs talents. Un vidéaste professionnel de France Télévisions a filmé cette aventure et a également initié les jeunes à la prise de vues et au montage afin de réaliser un DVD retraçant l’évolution des participants des phases d’élaboration des textes et du travail scénique et vocal à la représentation finale.

Ce projet a obtenu le label « Agir ensemble contre l’illettrisme » de l’ANLCI (Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme).

A l’origine, ce projet repose sur la conviction que la culture et la pratique artistique sont des leviers privilégiés de l’approfondissement des savoirs fondamentaux. En effet, la musique est un facteur avéré de développement du langage car elle aide la mémorisation, le repérage des rythmes de la langue, l’articulation et le débit, et même le passage à l’écrit (fluidité de lecture, motricité fine…). De même, la chanson, par son format court, facilite l’apprentissage de normes d’écriture.

Une approche globale alliant travail corporel et vocal, pratique artistique et activité de l’esprit favorise les apprentissages (en travaillant en transversalité) et l’épanouissement de la personne.

De plus, la création de chanson donne l’occasion aux jeunes de s’exprimer et faire entendre une parole rarement reconnue. Parce que les jeunes ont à assumer leurs textes en public, ils sont incités à en travailler la forme comme le contenu. Cette responsabilisation des participants est également à l’œuvre dans les interactions avec les artistes bien sûr, mais aussi avec le technicien professionnel en charge de réaliser le DVD.

Enfin, ce projet, mené dans un esprit de coopération, permet de développer des relations de confiance avec les encadrants et entre les jeunes, et d’acquérir une meilleure estime de soi.

Il a bénéficié du soutien de la Fondation Foujita, de la Fondation France Télévisions, d’Apprentis d’Auteuil et de la Mairie de Paris

 

Savoirs pour réussir Paris travaille depuis 5 ans avec des jeunes de 16 à 25 ans en situation d’illettrisme en leur proposant de se réconcilier avec les savoirs fondamentaux à travers des ateliers pédagogiques en petits groupes et/ou des accompagnements individuels. Généralement, ce sont des jeunes qui ont eu une scolarité difficile, voire douloureuse, parfois interrompue très tôt. Au-delà des problèmes d’apprentissage, ces jeunes connaissent aussi des difficultés sociales et/ou professionnelles et sont souvent en rupture avec les organismes de formation. Ils sont orientés vers l’association par différentes structures, notamment les établissements de la Fondation des Apprentis d’Auteuil.

 

Quelques extraits des chansons :

« Garde le sourire, garde le soleil

Moi je suis malade, eh bien c’est pareil

On a des faiblesses, des fragilités

Mais ce n’est pas ça, notre identité »

Zoumi

« J’ai fait le bon choix, je n’voulais pas me marier

J’ai fait le bon choix, je n’voulais pas être forcée

A devenir une femme quand j’étais une enfant

J’ai brisé les coutumes alors j’ai fui en France »

Khadidia

« On est tous des passagers

Chacun va descendre à son arrêt

Inutile de se vanter

Riche ou pauvre, on est à égalité

Parce qu’on est tous des mortels

Un tour ici-bas et puis au ciel

On est tous des passagers

Chacun va descendre à son arrêt »

Jennie

« Je parle trop vite et on ne comprend pas

Tous les mots se bousculent dans ma tête

Tous les mots se chevauchent dans ma bouche

Je bégaye, je redis, je répète

J’parle trop vite alors ma langue fourche

Je n’articule pas bien,

Alors on ne comprend rien »

Tounko



Ils remontent sur scène le 24 mai 2015 !

Si vous êtes sur Paris, n’hésitez pas à y aller pour vivre un très beau moment

Concert 24 mai