Projets soutenus en 2014

En 2014, près de 1 000 jeunes ont participé à des projets de pratiques artistiques et culturelles sur l’ensemble du territoire français (projets soutenus par décision du 3ème comité de gestion qui s’est tenu fin 2013).

Région Ile-de-France :

  • La calligraphie et le manga pour « Développer l’estime de soi » : le manga attire les jeunes. Il dédramatise l’art du portrait car tout participant obtient un résultat satisfaisant qui le met en confiance. L’initiation à la calligraphie permet de dépasser les réticences face à l’écriture. Ce projet répond aux attentes du livret de compétences et aux objectifs attendus dans le module Education socioculturelle préparant aussi à l’épreuve d’histoire des Arts. Il permet aussi aux jeunes de s’exprimer de manière personnelle, reconnaître la singularité d’autrui, se découvrir à la fois singulier et solidaire, avec pour objectif la réalisation de Yonkoma en lien avec Foujita. Bénéficiaires : classe de 3ème de l’enseignement agricole de l’établissement Saint-Antoine à Marcoussis (91 – Essonne). Le projet est co-construit avec la Maison-atelier Foujita et cofinancé par le Conseil Général de l’Essonne. (Voir l’article – Ateliers pédagogiques « Calligraphie et Manga » en partenariat avec la Maison-atelier Foujita)

 

  • Un jardin japonais éphémère : découverte de l’univers de Foujita et sensibilisation à la culture japonaise afin de concevoir, proposer et aménager une partie du jardin de la maison-atelier Foujita restituant une atmosphère propre à la méditation, mais aussi à la création, symbolisé par le minéral, le végétal et l’eau. Le projet est réalisé en lien avec le Service des Espaces Verts du Conseil Général. L’objectif est la participation de la Maison-atelier Foujita au « Rendez-vous aux jardins » (manifestation organisée par le Ministère de la Culture les 30 & 31 mai + 1 juin) dont la thématique sera « L’enfant au jardin ». Ce projet est totalement intégré dans la validation des « Travaux Pratiques » de la formation. Il donne aux jeunes des atouts qu’ils pourront intégrer et valoriser dans leurs parcours professionnels. Bénéficiaires : élèves en 1ère année de CAPA Travaux Paysagers de l’établissement Saint-Antoine à Marcoussis (91 – Essonne). Le projet est co-construit avec la Maison-atelier Foujita et cofinancé par le Conseil Général de l’Essonne.

 

  • La culture japonaise au cœur de la formation professionnelle en fleuristerie : découverte de l’univers de Foujita et visite de la Maison-atelier, arts plastiques, origami, calligraphie et manga. Les ateliers sont proposés selon un parcours complet et progressif sur les 2 années d’apprentissage. Le projet répond au référentiel des apprentis fleuristes et est totalement intégré aux validations de la formation. Il développe par ailleurs l’ambition scolaire par la mise en pratique des acquis de la formation dans le cadre de la décoration florale de la Maison-atelier Foujita pour la « 10ème Nuit européenne des Musées» (manifestation organisée par le Ministère de la Culture le 17mai 2014). Il donne aux jeunes des atouts qu’ils pourront intégrer et valoriser dans leurs parcours professionnels. Bénéficiaires : les 2 classes de la formation CAP Fleuristerie (1ère et 2ème années) de l’établissement Saint-Antoine à Marcoussis (91 – Essonne). Le projet est co-construit avec la Maison-atelier Foujita et cofinancé par le Conseil Général de l’Essonne.

 

  • Initiation à l’art abstrait pour permettre aux jeunes d’expérimenter un espace d’expression et de libération de leur vécu souvent chaotique, leur transmettre l’envie de peindre et favoriser la confiance dans le travail de chacun en développant parallèlement l’esprit critique. Chaque semaine, l’atelier, animé par Hélène Szumanski, artiste peintre, est un espace de liberté et un moment de partage. La créativité est individuelle et le travail en groupe un apprentissage de la différence d’expression chez l’autre, source de richesse, pour les jeunes et pour l’artiste. Bénéficiaires : mineurs isolés étrangers (MIE) – Accueil Saint Dominique à Saint-Sulpice de Favières (91 – Essonne).

 

  • Les arts du spectacle pour reprendre confiance : initiation au théâtre, travail sur la présence scénique, la confiance en soi, le jeu et l’ouverture vers le chant et la musique. Le texte de base de ce projet est Christophe S. créé par la compagnie théâtrale « la Communauté inavouable » à la Fabrique MC 11 à Montreuil en janvier 2014. Le projet permet un travail en français mettant en jeu des textes classiques sur l’amour idéalisé et une réalité plus complexe. Il accueille la personnalité de chacun dans le respect et la valorisation de son individualité et de sa culture. Il permet de créer une dynamique de création de groupe et de souder la classe dans un objectif de réalisation commune. Il propose aux élèves un espace d’expression et de libre parole et leur donne une opportunité de reconnaissance par le groupe et de mise en valeur de leurs particularités et de leurs talents. Enfin, il permet de renouveler les mécanismes d’apprentissage des élèves par une mise en situation différente de la configuration habituelle d’une classe. Bénéficiaires : classe de 2nde passerelle – Etablissement Saint-Gabriel à Bagneux (92 – Hauts de Seine).

 

  • « 3 Notes For Hope » : les pratiques artistiques et culturelles pour renforcer le développement cognitif et l’acquisition de connaissances sur la vie, l’adaptabilité sociale et la prise de conscience culturelle des individus et permettre de construire une identité personnelle et collective et de comprendre ce que sont la tolérance, l’acceptation et l’appréciation des autres. Ce projet est en partenariat avec l’Association Vivre dans l’Espérance (Togo) et la Fondation Don’t Miss A Beat (USA) et vise à réaliser un projet culturel international. A travers trois voyages (Togo, États Unis et France), les enfants se rencontreront autour de l’apprentissage de domaines artistiques, tels que la musique, le chant, la danse, le théâtre et les arts plastiques. Le point d’orgue du projet sera la production d’un spectacle commun en France. Bénéficiaires : jeunes de la MECS (Maison d’enfants à caractère social) Saint-Charles au Vézinet (78 – Yvelines). Ce projet bénéficie de soutiens de mécènes privés.

 

  • Ateliers de Culture Urbaine : Stand up, Danse Africaine, MAO (Musique Assistée par Ordinateur), Hip Hop, Graff pour encourager l’ouverture à la culture contemporaine, valoriser les jeunes et favoriser leur socialisation. Un spectacle de fin d’année sera organisé en juin au Centre d’Art et de Culture de la ville de Meudon. Bénéficiaires : jeunes accueillis au Village Educatif Saint-Philippe à Meudon (92 – Hauts de Seine). Ce projet est soutenu par le Conseil régional d’Ile de France.

 

  • Bibliothèque vivante : L’objectif est de faire en sorte que des jeunes éloignés de la culture y aient accès au quotidien et en deviennent acteurs : théâtre, production d’écrits, sensibilisation à la calligraphie et à l’histoire des écritures, arts plastiques + sorties culturelles (expositions ou spectacles vivants). Bénéficiaires : jeunes accueillis au sein des Etablissements Saint-Pie X à Domont (95 – Val-d’Oise). Programme inscrit dans le projet d’établissement « Dire, lire, écrire ». Ce projet est soutenu par l’UGSEL.

Région Sud-Ouest :

  • « Se connaître au travers de la photographie » : faire réfléchir sur l’image de soi, réaliser une production valorisante et travailler sur les savoir-être et les savoir-faire, en lien avec les enseignants et les programmes scolaires du collège : réflexion sur l’image de soi et mise en valeur, apprentissage de techniques de la photographie, acquisition de connaissances en histoire de l’art (artistes et leurs œuvres), choix de sujets à photographier et mise en scène, réalisation de clichés photographiques. Une visite du Château d’Eau, Pôle photographique de Toulouse, est prévue. Les travaux des jeunes seront exposés à l’Atelier et pourront aussi être partagées lors d’un vernissage public, en particulier avec les familles. La mise en scène de ces clichés pour l’exposition et la présentation de l’exposition seront également réalisées par les participants. Bénéficiaires : 1 groupe de l’Atelier-Relais Osée (en partenariat avec l’Education Nationale) à Toulouse (31 – Haute-Garonne).

 

  • « Le manga dont je suis le héros » : ouverture à la culture manga à travers les livres, les dessins animés, la rencontre avec un auteur, l’apprentissage des techniques graphiques. Cette action transversale permet d’établir des ponts entre l’histoire-géographie, le dessin et le français. Objectifs visés : estime de soi, distanciation, expression et échanges. Les créations des jeunes seront rassemblées dans un ouvrage collectif qui sera présenté par les participants aux autres jeunes, à la communauté éducative et pédagogique ainsi qu’aux familles lors de la soirée de fin d’année. Chaque jeune se verra offrir un livre numéroté. Bénéficiaires : collégiens de l’établissement Saint-Joseph à Blanquefort (33 – Gironde). Ce projet est soutenu par l’UGSEL.

 

  • « L’Opéra à l’école primaire » : musique et chant, étude de la langue (écriture d’un livret et découverte de livrets classiques), étude des coulisses, des décors et de l’orchestre, visites de lieux culturels et spectacles comme porte d’entrée dans la culture italienne, s’inscrivant dans le projet d’établissement 2012- 2017 d’ouverture à l’Europe. Un objectif commun pour l’ensemble des participants : écrire et mettre en scène des extraits d’opéras qui seront présentés aux familles. Bénéficiaires : 3 Classes (CE2- CM1 – CM2) – Ecole Notre Dame des Anges à Toulouse (31 – Haute-Garonne). Ce projet est soutenu par le Rectorat de l’académie de Toulouse.

 

  • Fables et contes : ateliers « chant » et « dessin » autour des fables de Lafontaine et des contes de Perrault destinés à développer les savoir-être et les compétences langagières des enfants accueillis se concrétisant dans une représentation au moment du spectacle de fin d’année. Bénéficiaires : tous les enfants de l’école élémentaire Saint-Etienne à Saint-Estèphe (33 – Gironde).

 

  • « Rock my soul » : Le gospel comme moyen de communication et d’expression positif pour sortir d’une condition difficile (l’esclavage) à travers 5 ateliers : chant, arts plastiques, musique, chorégraphie et théâtre. Ce projet doit aboutir à la conception et la représentation d’un spectacle intitulé «Des chants de coton à nos jours … » auquel les familles seront associées (notamment pour la réalisation des costumes de scène). La culture est complètement inscrite dans le projet de l’établissement dont l’objectif premier est de favoriser la réussite de tous les élèves. Le volet culturel prend en compte et développe l’ensemble des cultures : scientifiques, technologiques, artistiques et sportives. A ce titre, un enseignement Sciences et Technologie décloisonné a été mis en place sur les classes de 6ème et 5ème (EIST) en lien avec l’inspecteur d’académie du Tarn et Garonne. Chaque jeune participe à tous les ateliers. Bénéficiaires : élèves des classes de 6ème et de 5ème – Etablissement Saint-Roch à Durfort Lacapelette (82 – Tarn-et-Garonne). Ce projet est soutenu par l’UGSEL.

Région Sud-Est :

  • « Projet artistique Klimt » s’inscrivant dans le cadre de l’enseignement de l’art plastique au sein de l’établissement. Il s’agit de fédérer l’ensemble des élèves d’un établissement autour d’un même projet artistique et de réaliser 3 grandes œuvres collectives autour d’une même œuvre « Le baiser de G. Klimt ». Les élèves seront initiés à différentes techniques : aquarelle, tempura, techniques de la fresque, mosaïque. Une des œuvres sera comestible (mélange de gomme arabique culinaire, de miel, d’arômes et de colorants alimentaires) et dégustée à l’occasion d’un évènement d’échanges autour du projet en juin. Bénéficiaires : 5 classes (DRIS, CAP APR 1ère et 2ème année, CAP MBC 1ère et 2ème année) – Ecole de Production Saint-François-de-Sales à Marseille (13 – Bouches du Rhône).

 

  • « Atelier Photographie argentique » : valorisation d’un travail d’expression effectué par les jeunes (vision personnelle, mise en avant de sa sensibilité propre) de façon individuelle, autonome et responsable : assiduité, respect des consignes, du matériel mis à disposition et des autres participants. En outre, la photographie argentique exige de ceux qui la pratiquent une grande patience : prendre du temps pour réfléchir, composer une image, gérer une saine frustration, ne pas voir l’immédiateté du résultat, accepter l’erreur et ainsi progresser. De plus des sorties photo sont vecteurs d’ouverture et découverte à d’autres lieux et d’autres personnes. Bénéficiaires : jeunes de la MECS (Maison d’enfants à caractère social) Saint-François-de-Sales à Marseille (13 – Bouches du Rhône).

Région Nord-Ouest :

  • Projet pilote « El Sistema » : projet basé sur la pratique musicale (10h / sem) et chorale (2h / sem) intensive en formation orchestrale. Levier éducatif et pédagogique, le projet El Sistema constitue un vecteur de réussite permettant aux jeunes d’intégrer le sens de l’effort, le respect des règles, le travail en équipe. Il est porté par l’ensemble de l’équipe éducative de l’établissement (enseignants et éducateurs du primaire réunis). Les parents sont associés au projet à travers les représentations régulières données par l’Orchestre de jeunes et la possibilité qui leur est offerte d’intégrer la « chorale des parents et partenaires ». Bénéficiaires : cinquantaine d’enfants du CE2 au CM2 de l’établissement Notre Dame du Bon Accueil à Gorges (44 – Loire Atlantique). Ce projet est réalisé en partenariat avec El Sistema France et l’ONPL (Orchestre National des Pays de la Loire) et validé par la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique de Loire-Atlantique.

 

  • « Tremplins Jeunes Talents » : proposer à tous les jeunes, éloignés tant géographiquement que socialement de l’offre culturelle, des supports de création et d’expression artistique qui leur soient propres : ateliers d’écriture de textes de poésie urbaine encadrés par le rappeur Bakar, ateliers théâtre avec Pierre-Marie Escourrou (comédien et metteur en scène, créateur de La Compagnie de l’Ange ), ateliers d’improvisation théâtrale avec Thonyx (comédien de ligue d’improvisation chartraine) et ateliers danse animés par un intervenant de l’Atelier à Spectacle. Les jeunes ont la possibilité de participer aux activités artistiques soit dans le cadre d’ateliers mis en place pour certains dispositifs spécifiques, soit librement dans le cadre des plateaux découverte ou des ateliers ouverts proposés en dehors des heures de cours. Bénéficiaires : jeunes accueillis dans les Etablissement Notre-Dame au Château des Vaux à La Loupe (28 – Eure-et-Loir).

Gospel :

Rencontrant le succès depuis plusieurs années, « Family ONE », le chœur gospel d’Apprentis d’Auteuil, connu pour son énergie communicative et son professionnalisme, est devenu un exemple de réussite pour tous les jeunes en difficulté accueillis au sein de la fondation. C’est pourquoi plusieurs formations ont été développées ces dernières années :

  • Chœur Bâtisseurs d’espérance – Bénéficiaires : jeunes accueillis dans les Etablissements Notre-Dame au Château des Vaux à La Loupe (28 – Eure-et-Loir).
  • Chœur Swing Life – Bénéficiaires : jeunes accueillis dans les Etablissements Saint-Joseph à Blanquefort (33 – Gironde)
  • Chorale Saint-Etienne – Bénéficiaires : jeunes accueillis dans les Etablissements Saint-Etienne à Saint-Estèphe (33 – Gironde)
  • Chœur Midi Pyrénées – Bénéficiaires : jeunes accueillis dans les Etablissements Apprentis d’Auteuil du territoire Midi-Pyrénées : Lycée La Cadène à Labège (31 – Haute-Garonne), Collège Saint-Jean à Saint-Sulpice (31 – Haute-Garonne), Etablissement Saint-Roch à Durfort Lacapelette (82 – Tarn-et-Garonne).

Carte de France des projets soutenus en 2014

Projets soutenus en 2013